NawaShiva

 

Stéphane Arnoux (NawaShiva) découvre le kinbaku en 2012, en commençant par photographier des sessions et accompagner musicalement des performances.

Il se forme intensivement et développe son approche des cordes auprès d’enseignants européens et japonais - principalement Docvale, mais aussi Marika Gorgone, Georg Barkas, Kasumi Hourai, etc. Le style d'Akira Naka et l’approche psycho-linguistique de Georg Barkas vont devenir ses principales sources d’inspiration.

Depuis, il intègre le kinbaku dans sa pratique photographique, réalise des performances publiques dans lesquelles il intègre de la musique live, enseigne régulièrement en cours et workshops et anime des soirées de pratique libre et de performances à Paris.

Inspiré par le tantra et la danse-contact, sa pratique est centrée sur la rencontre sensuelle et la communication des émotions par l’énergie et l’intention véhiculées par les cordes. Il cherche à développer un kinbaku pour l’image, où prévaut la relation érotique à un 3e acteur : le spectateur.

Performances et workshops

 

EURIX, Berlin 2020

Merci Beaucul, Paris 2019

RopeRetreat, Nesmy 2019

RopeSpirit VII, Prague, 2018

RopeFest, Saint-Petersburg, 2017

Nuit Blanche, 59 Rivoli, Paris 2017

RopeCamp, France 2017

Paint Your Teeth, Festival Japonais Alternatif, Paris 2017

Kinbaku Cafés, French Bonds, Paris, 2017-2019

Cours hebdomadaires Kinbaku French Bonds, Paris, 2017-2019

© 2019 par Stéphane Arnoux

  • Tumblr Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Classic